Le Pupitre est mon blog pour apprendre le code
et à gagner de meilleurs contrats freelance

Vivre de votre activité: 6 choses pour réussir pour le long terme

  • Écrit par Julien Lucas

  • Publié le 22 novembre 2016

Recevez 2 emails/mois - pour apprendre le code
et à gagner de meilleurs contrats freelance

Indépendant depuis plusieurs années je partage mon expérience de dév en startup et autres

Il n’y a pas de réponse absolue à comment réussir à vivre de votre activité indépendante. Dans cet article, je parle seulement de ce qui fonctionne pour moi.

Aujourd’hui je suis un freelance, un blogueur, et je me considère aussi comme un entrepreneur. Je ne suis pas seulement un freelance.

Et c’est la combinaison de ces 3 activités qui fait que j’arrive à vivre de mes activités indépendantes avec ses hauts et ses (très) bas, depuis 2 ans maintenant.

J’obtiens mes clients de différentes manières. Twitter m’a souvent apporté des clients, ça a bien fonctionné pour moi. Linked In n’a pas encore porté ses fruits malgré mes efforts de réseautage. J’ai obtenu quelque clients de diverses manières grâce aux agences digitales. Et j’ai aussi quelque clients grâce à ma liste email.

Je réussi à vivre de mon activité freelance de développeur front-end et web designer sans être passé par la case agence avant. J’ai appris en autodidacte. J’avais zéro portfolio quand je me suis lancé en 2014.

Beaucoup d’entrepreneurs indépendants se lancent pour en finir avec le salariat, et se plantent. Ils échouent à décoller.

Je dois dire qu’il n’y a pas de réponse absolue à comment réussir à vivre de sa propre activité indépendante. Les gens y arrivent de manière très différentes. Il y a aussi des gens qui n’y arrivent pas, malgré leurs efforts durant des années. Dans cet article, je parle seulement de ce qui fonctionne pour moi.

N’importe qui peut tenter sa chance, comme on dit lancer un business est facile. Par contre rester en business et payer ses factures mois après mois, c’est difficile.

Choses fondamentales pour réussir à vivre de votre activité à long terme

1. Spécialisez-vous

Pleins d’entrepreneurs indépendants sont bons à pleins de choses, SEO, un peu de code, bon en développement personnel, ect… mais pas de compétence en particulier qui soit marketable sur le marché. Et le risque, c’est de se lancer dans des expérimentations entrepreneuriales durant des mois (ou des années), d’échouer, et de n’avoir rien de concret à mettre sur leur CV au final.

J’étais dans ce cas-là, j’ai commencé à entreprendre en 2011, suite à un changement radical de vie. J’étais au chômage. Et durant 3 ans, j’expérimentais des idées business. Au bout de 3 ans et avoir généré à peine quelque centaines d’euros grâce à des services de consultations hasardeux, et des produits d’informations mal ciblés, je n’ai pu que constater qu’il fallait que je trouve un meilleure solution pour gagner solidement ma vie.

Je pensais même reprendre un emploi. Le problème, c’est qu’ironiquement je n’avais pas grand chose de concrêt à mettre dans mon CV.

Votre spécialisation c’est clé de voute sur quoi repose vraiment votre carrière.

2. Développez une solide présence en ligne

Quand je dis solide présence, je ne veux pas dire nécessairement massive. Avoir un compte Facebook et un compte Twitter avec 200 abonnés où vous partagez quelques articles, et status d’humeur, ce n’est pas ce que j’appelle une solide présence en ligne.

Vous avez besoin d’être ciblé sur l’audience que vous visez, de créer vous-même du contenu, d’en partager, d’être régulier, de rentrer en contact avec les gens de votre domaine, de créer un réseaux de connaissances et de proches. Il vous faut de la quantité et de la qualité.

3. Développer votre voix

Quand vous êtes comme moi un entrepreneur indépendant ou un freelance qui créer du contenu et une audience, vous avez besoin d’être quelqu’un de notable parmi le bruit en ligne.

Vous avez besoin d’être utile déjà, la base. Mais aussi besoin d’avoir une philosophie de vie, une vision du monde, de mettre en avant votre personnalité. Sinon les gens ne font pas attention à vous.

Bref, il faut développer une voix distinctive.

Évident? La plupart des freelances n’ont pas de voix. Ils sont juste la tête dans leur travail. Vous ne les entendez jamais en ligne, en fait. Et donc certes ils peuvent obtenir des clients. Mais quand vous êtes quelqu’un qui créer du contenu et qui a une voix, vous vous faites mieux connaître en ligne, mieux remarqué, et c’est potentiellement donc bon pour le business en ligne.

4. Ne pensez pas qu’à l’argent

Vous n’êtes pas en business pour l’argent, n’est-ce pas?

Les gens qui ne pensent qu’à l’argent, soit n’arrivent pas à être assez bon pour les autres à ce qu’ils font. Soit ils créent un business qui n’a pas d’âme qui ne les satisfait pas vraiment. Ils n’ont pas le sentiment de contribuer. C’est vide de sens. Et donc souvent ils quittent pour faire autre chose.

Faites dès le début quelque chose que vous aimez vraiment faire. Quelque chose pour lequel vous êtes une prédisposition naturelle, et dans lequel vous allez avoir envie de vous améliorer (donc il s’agit de spécialisation, voir point 1). Cherchez aussi à créer un quotidien que vous aimez, une vie existante, avec des clients que vous appréciez.

Beaucoup de gens veulent prendre un raccourcie, et sauter cette étape.

Je ne suis pas devenu codeur et designer parce que c’était demandé sur le marché et que ça rapporte potentiellement beaucoup d’argent (enfin oui, un peu). J’aime vraiment ce job. Et si je ne cherchais pas à faire un meilleur travail à chaque fois pour mes nouveaux clients, je ne ferai pas long feu dans ce business.

5. Devenez maître de votre marketing

Nombre de freelances disent que le freelancing c’est trop hasardeux comme vie. Pas totalement faux. Mais c’est aussi parce qu’ils ne sont pas suffisamment maître de leur marketing.

Ils se reposent trop sur les plateformes en ligne pour freelances. Problème, vous n’êtes pas maître de votre marketing. Et ce n’est pas une bonne solution de long terme.

La solution c’est de créer votre propre liste email (de prospects potentiels). Des gens à qui vous apportez de la valeur, et que vous pouvez re-contacter pour faire du business. Avec votre solide présence en ligne (point 2), et votre liste email (que vous utilisez et développez), vous devenez maître de votre marketing.

C’est grâce à ma liste email que j’ai eu 3-4 clients. Ça m’a permis de gagner suffisamment d’argent pour 1 ou 2 mois à chaque fois.

Puis ça m’a permis d’apporter pleinement mon expertise (au lieu d’être juste un exécutant). Ça change tout cette approche. Vous aurez plus de contrôle créatif sur les projets clients. De la conception, jusqu’à la réalisation.Vous pouvez mettre ces projets fièrement dans votre portfolio. Ainsi vous aurez de nouveaux de bons projets du même style.

C’est mieux que d’être celui qui exécute le cahier des charges des autres, et qui se retrouve avec un portfolio qui ne lui ressemble pas, non?

6. Ayez aussi une vie

Quand vous êtes freelance ou entrepreneur indépendant vous pouvez ne faire que travailler. On doit absolument ramener de l’argent. Il n’y a pas d’horaires à respecter. Vous êtes toujours seul, isolé dans votre appartement. C’est une situation à dépérir.

Vous serez meilleur dans votre business, vous serez plus créatif, vous aurez plus d’idée, vous serez meilleur à servir vos clients, si avez aussi une vie.

Sachez laisser le travaille sur la planche à 19 ou 20 heures et vous prendre votre soirée. Puis comme ça vous savez exactement où reprendre le lendemain, sans perdre de temps. Vous êtes là pour des mois, des années. Pour la vie. Donc faites du sport. Prenez-vous le week end de repos chaque semaine, ou minimum le dimanche.

C’est pas forcément compliqué, mais il faut le faire bien

On va faire simple. Donc en résumé. Une fois que vous avez une solide spécialité. Une fois que vous prenez la maîtrise de votre marketing. Eh bien, c’est bingo. Je ne dis pas que vous n’aurez pas des mois difficiles, mais vous avez pris les choses bien en main pour réussir à vivre de votre activité indépendante pour le long terme.

Quand vous prenez une action dans votre business, demandez-vous: « est-ce que cette action que j’entreprends me permettra de créer un meilleur business pour les mois à venir? ».

Parfois il faut savoir refuser des opportunités, arrêter de faire des choses, refuser des clients, pour s’assurer de construire vraiment le business que vous voulez pour le futur. Si vous dites oui à n’importe quelle opportunité, vous allez construire un business ressemble à rien.

Passes une formidable semaine,

Julien

Hello, je suis Julien Lucas, un développeur remote indépendant basé à Avignon. Et je suis l’auteur de ce blog. Au plaisir de vous rencontrer!

Recevez 2 emails/mois - pour apprendre le code
et à gagner de meilleurs contrats freelance

Indépendant depuis plusieurs années je partage mon expérience de dév en startup et autres